• Comme son nom l'indique, ce circuit nous entraine à travers les vastes plaines cultivées situées au nord d'Irai. C'est un circuit d'un peu moins de 16 km qui peut se faire sans problème à pied, à cheval ou en VTT. Je vous le déconseille toutefois lorsqu'il y a beaucoup de vent ou lorsqu'il fait très chaud car il n'y a pratiquement pas de coins à l'ombre sur l'ensemble du parcours et presque rien pour nous protéger du vent (j'en ai fait la difficile expérience !)

     

    Vous trouverez un plan et des indications détaillées de ce parcours en vous rendant sur le site www.ouche-normandie.fr dont voici le lien: (si ce lien n'est plus actif, merci de me contacter)

    http://www.ouche-normandie.fr/fr/b-ouche-toi/randonn-ouche/randonn-ouche-general.htm

     (Si ce lien n'est plus actif, merci de me contacter) 

     

    Départ _Distance_  Durée_ _Circuit.balisé_ _Difficulté_ _Avis du Glaude  

    Irai

    (61)

    15,7 km 4h00 Balisage quasi inexistant

    Le Chapely

    Le circuit des Baux

     

    Les plaines d'Irai

     

    Aperçu du circuit 

    Les plaines d'Irai

     

     

    Les plaines d'Irai

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Irai, dont l'église Saint-Pierre sert de point de départ, est une petite commune de l'Orne comptant un peu moins de 600 habitants.

    Elle est située à 12km au sud de l'Aigle et une bonne partie de la commune est traversée par l'Avre, rivière qui servait autrefois de frontière entre la Normandie (alors sous domination anglaise) et le royaume de France.

     

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

     Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    "Les plaines d'Irai" est un circuit normalement balisé mais, le temps ayant fait son oeuvre,  les seuls balisages encore utilisables sont ses panneaux en bois, disséminés le long du parcours. Le reste du balisage a quant à lui pratiquement disparu.

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Après Irai, la première partie du circuit consiste à rejoindre Le Tremblay ...

     

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    ... puis on longe la D918 en direction d'un village dont le nom sonne agréablement à nos oreilles de marcheurs: Randonnai.

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    En contrebas de la route, j'aperçoit un plan d'eau qui n'est pas sur le parcours mais je décide quand même d'aller y faire un tour. J'emprunte donc le chemin de la Forge qui mène droit à l'étang mais là déception: Comme c'était à prévoir, l'étang est privé et je ne peux pas en faire le tour. Dommage.

     

          

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Des papillons, des arbres en fleurs et des animaux profitant des premières chaleurs de l'année: Pas de doute, le printemps est enfin de retour ! 

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Un rapide tour par le Haut-Chesnet ...

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    ... et c'est parti pour un long passage en plaine ouverte à tous les vents. Ca ne se voit pas sur les photos mais le vent soufflait aujourd'hui à près de 60 km/h. Pas facile de lutter contre lui quand il arrive de face ! 

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    En chemin, je passe sous cette ligne à haute tension. D'étranges "serpentins"  sont fixés à intervalles réguliers le long des câbles. J'imagine qu'ils servent à indiquer la présence de ces câbles aux éventuels ULM qui passeraient par là. D'habitude ce sont des boules rouges ou blanches qui servent à ça. Ces serpentins ont peut être moins de prise au vent. 

    (Grace au commentaire de Noel (voir les commentaires en fin d'article), je sais maintenant à quoi servent ces serpentins. Merci Noel !)

     

     

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    J'arrive à La Touche. Le hameau n'est pas bien grand et très vite, je retrouve ... 

     

      

    Les plaines d'Irai     Les plaines d'Irai

    ... la plaine !

    Ce sera comme ça jusqu'au retour. Cette dernière partie, passant par la Renauderie, la Viennerie et la Vallée Roux, sera peut être agréable pour ceux et celles qui la feront à VTT ou à cheval, mais à pied, cela rallonge le parcours d'au moins 3km sans rien apporter de plus. Personnellement, j'aurais fait passer le circuit jusqu'à la Viennerie puis je serais revenu tout droit jusqu'à Irai puisqu'une petite route le permet.

     

     

    (Rando effectuée le 25 mars 2017)     

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)    

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra. 

     

     

    Vu en Rando        Acceuil 


    2 commentaires
  •  

    Ménesqueville est un petit village du nord-est de l'Eure, d'environ 500 habitants , blotti aux creux d'un vallon où coule la Lieure et situé dans le triangle que forment les communes de Lyons-la-Forêt, Fleury-sur-Andelle et Ecouis.

    Ce circuit, non balisé, nous donne l'occasion de découvrir ce petit coin de normandie, composé en partie de forêts et de petits villages disséminés ça et là parmis les cultures et les herbages.

    C'est un circuit agréable et valloné, qui alterne bien les passages en plaine, en forêt, sur route et le long de la Lieure.

    Vous pouvez retrouver d'autres informations sur ce circuit en cliquant sur les liens ci-dessous: (si ces liens ne sont plus actifs, merci de me contacter)

    http://baladesennormandie.fr/# 

    http://www.randogps.net/randonnee-pedestre-gps-eure-27.php?num=150&meta=MENESQUEVILLE%20-%20CRESSENVILLE

     

    Départ _Distance_  _Durée_ _Circuit.balisé_ _Difficulté_     Avis du Glaude    
    Ménesqueville (27) 15,7 Km  4h00

    Non

    Le chemin de la Véronne

    Le chemin des 3 clochers

     

    Le circuit de Ménesqueville

     

     

    Aperçu du circuit

    Le circuit de Ménesqueville

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    La première des 4 églises que nous croiserons sur le parcours est celle de Ménesqueville. Située le long de la D321 qui relie Igoville à Lyons-la-Forêt, c'est le point de départ de ce circuit.

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Après environ 250m le long de la D321, on tourne à gauche pour s'engager dans la rue de la Maisonnette. D'abord goudronnée, cette rue en pente se transforme en chemin de terre puis file tout droit ...

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     ... jusqu'au hameau du Grand Thuit. Ce hameau dépend du village de Charleval qui organise depuis une dizaine d'années un festival nommé "Les scintillantes": pendant 3 jours, début décembre, les visiteurs peuvent assister à des concerts, des spectacles, profiter d'un marché de noël et d'un feu d'artifice. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur Charleval et les festivités, voici un lien vers le site internet de cette commune: http://www.charleval.fr/

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Après le Grand Thuit, on emprunte un autre chemin menant droit au bois du Vente Voisin qu'il va falloir traverser. En fonction de la période de l'année, l'entrée dans le bois, indiquée par un balisage bleu, est parfois masquée par la végétation.   

     

      

    Le circuit de Ménesqueville    Le circuit de Ménesqueville

    Une fois le bois traversé, on débouche au creux du vallon du Mont Rôti. L'endroit pourrait être super agréable si certains, toujours fidèles à leurs mauvaises habitudes, ne détruisaient pas les chemins avec leurs véhicules. Sans compter cette agaçante manie de clôturer la moindre parcelle de terrain ...  

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Bref. Après un rapide passage par Cressenville ... 

     

     

    Le circuit de Ménesqueville

    ... nous prenons la direction de Gaillardbois-Cressenville. Une petite aire de jeux et de pique-nique a été aménagée le long de la route. Comme elle se situe à 6 kilomètres du départ, c'est l'occasion de faire une pause, non ?

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    A Gaillardbois-Cressenville, où vécu quelques temps le poète et romancier belge Henry Bauchau, on peut admirer la 2ème église du parcours.

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     La mare du village n'est pas très belle mais elle fait au moins le bonheur de ces canards.

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    A la sortie de Gaillardbois-Cressenville, le bitume de la route de Touffreville laisse peu à peu la place à ce chemin de terre.

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     A la sortie du Bois au Moine, prenez le temps d'admirer cette très jolie vue sur le village de Touffreville. C'est un des points forts de ce circuit.

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Nous voici maintenant au pied de l'église Saint-Pierre de Touffreville. Si vous êtes curieux (et il vaut mieux l'être lorsqu'on est randonneur !) allez jeter un oeil au Mausolée d'Alphonsine, situé dans une enclave, à gauche du cimetière. L'épitaphe qu'on peut y lire est bien mystérieux pour celui qui ne connait pas l'histoire de cette jeune femme (et dont je fais parti malheureusement !) 

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville

     Devant l'église, un belvédère permet d'admirer le village et une partie de la vallée du Fouillebroc. 

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Un peu plus loin, à l'entrée du bois qui sépare Touffreville de Rosay-sur-Lieure, une stèle rappelle qu'un bombardier de la seconde guerre mondiale s'est écrasé ici, le 11 juillet 1944, probablement en protégeant l'avance des troupes débarquées sur les plages normandes un mois plus tôt.

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     Emprunter la rue de la côte Saint-Pierre permet de profiter encore un peu de la vue sur la vallée. 

     

      

    Le circuit de Ménesqueville    Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    La forêt, avec ses arbres sans feuillage, est encore un peu "triste" en ce mois de mars. Heureusement que les oiseaux, comme ce Pinson des arbres, est là pour y mettre un peu de vie.  

     

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le long de la route forestière du Hêtre à Dieu, quelques arbres sont recouverts d'un lichen orange donnant l'impression qu'il sont en train de rouiller !

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    A 13 kilomètres du départ, nous arrivons devant le monumental calvaire de Rosay-sur-Lieure. Haut de près de 9 mètres, il fut construit à partir des pierres d'une ancienne église incendiée de Rouen. Son inauguration, en 1936, fut l'occasion d'une grande cérémonie rassemblant plusieurs milliers de personnes. Le lien ci dessous, vous en apprendra un peu plus sur cet événement qui fut important à l'époque: 

    http://serge.ollivier.pagesperso-orange.fr/calvaire.htm 

     

     

         

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     Rosay-sur-Lieure posséde quelques belles maisons typiques de Normandie...

     

      

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    ... et la 4ème et dernière église du circuit. 

     

     

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville      Le circuit de Ménesqueville

    Le retour vers Ménesqueville se fait en longeant la Lieure. Ce petit cours d'eau, d'une quinzaine de kilomètres, se jette un peu plus loin dans l'Andelle. 

     

      

    Le circuit de Ménesqueville    Le circuit de Ménesqueville

    Le circuit de Ménesqueville     Le circuit de Ménesqueville

     Nous voici de retour à Ménesqueville. La balade vous a plu ? Tant mieux !

     

     

    (Rando effectuée le 11 mars 2017)

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)    

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra.

     

     

       Vu en Rando        Acceuil   

     


    votre commentaire
  • Ce circuit est l'un des nombreux circuits proposés  sur le site http://www.ouche-normandie.fr/. Il part de Glos-la-Ferrière, une ancienne commune de 550 habitants située dans le département de l'Orne, entre l'Aigle et Broglie. Ancienne commune car depuis le 1er janvier 2016, Glos-la-Ferrière s'est regroupée avec 10 autres communes environnantes pour n'en former qu'une seule: La Ferté-en-Ouche.

    Le circuit du menhir nous balade de hameaux en hameaux, en suivant la plupart du temps de petits chemins de terre très agréables, bordés d'arbres taillés en tétard ou de hautes haies de noisetiers. Comme son nom l'indique, on trouve sur le parcours un menhir, caché à l'abri d'un petit bois,le long de la départementale 919. C'est un circuit facile, que l'on peut facilement faire à VTT.

    Un petit bémol toutefois: Ne comptez pas sur le balisage (jaune) pour vous repérez, il est la plupart du temps absent.

    Vous pouvez télécharger le plan et le descriptif de ce circuit en cliquant sur ce lien: (si ce lien n'est plus actif, merci de me contacter)

    http://www.ouche-normandie.fr/fr/topo-guide-du-pays-d-ouche-nord.htm. (Circuit N°15). 

     

     

    Départ 8Distance8 8Durée8 _Circuit.balisé_  8Difficulté8     Avis du Glaude    
    Glos-la-Ferrière  (La Ferté-en-Ouche)(61) 10,8 km  2h45 Oui

    Le chemin des 3 clochers

    Le chemin des 3 clochers

     

     

    Aperçu du circuit 

     

     

         

         

     Le départ de ce circuit se fait place de l'église Saint-Agnan de Glos-la-Ferrière.

    Elle est curieuse cette église. On voit bien que le fronton en briques rouges surmonté d'un toit triangulaire en pierres blanches n'est pas de la même époque de construction que le reste de l'édifice.  Son clocher massif, tout en ardoise et sans la moindre fioriture n'aide pas non plus à la rendre agréable à l'oeil. Si l'extérieur est assez laid, l'église abrite en revanche un magnifique orgue de 960 tuyaux.

     

     

         

         

     Bon, c'est pas tout ça, si on se mettait en route ?

    Enfin, disons plutôt en chemin car très vite on quitte le bitume pour emprunter ce passage entre les habitations du Vieux Bourg. C'est l'occasion de regarder les agneaux (jamais très loin de leur mère) gambader dans l'herbe humide des prés. 

     

     

         

     Le bitume, on le retrouve juste après, en suivant sur plus d'un kilomètre la D14, en direction de la Ferté-Frênel.  Ce n'est pas le meilleur moment du parcours, vous vous en doutez bien, d'autant que les véhicules roulent assez vite sur cette ligne droite mais que voulez-vous, la randonnée est à l'image de la vie, il y a des bons et des mauvais moments à passer ! 

     

         

         

         

     Après la ferme du Bois Renoult, on quitte la D14 pour prendre à gauche ce chemin de traverse.

     

     

         

    Au loin, on aperçoit le clocher de l'église de Glos, que l'on vient de quitter. Si vous regardez au sol, vous remarquerez par endroits que des trous dans le chemin ont été comblés avec de petits blocs de pierre. Ces blocs sont en fait... les restes d'anciennes pierres tombales. Tout se recycle, rien ne se perd !

     

     

        

         

    Pour l'instant le temps se maintient, mais pour combien de temps ? 

     

     

     

         

         

     Nous revoici tout près de Glos-la-Ferrière. Tiens, un balisage ! Regardez-le bien car c'est un des seuls que vous verrez !

     

     

         

     On vire à droite sur cette petite route menant à Saint-Nicolas-de-Sommaire ...

     

     

         

         

    ... mais dès le premier virage, on quitte à nouveau le bitume pour suivre ce long chemin herbeux, qui passe à proximité de fermes isolées.

     

     

    A l'approche de la Petite Broudière, je reconnais ce chemin bordé de noisetiers que j'avais déjà emprunté en novembre dernier, lorsque j'ai parcouru le circuit du Mesle (N°216) , partant de Saint-Nicolas-de-Sommaire. 

     

     

         

    C'est également l'occasion de retraverser le Vernet, ce petit cours d'eau qui prend sa source quelques kilomètres plus au sud, dans le bois de la Garenne.  

     

     

             

    Arrivé à la D919, prenez à gauche et longez la départementale sur 200 m. Vous tomberez alors que ce petit pont qui permet de passer le fossé et d'aller voir ce menhir. Il date du Néolithique, cette période où l'homme nomade "cueilleur-chasseur" se transforma peu à peu en un homme sédentaire "éleveur - cultivateur".  Mais comme dirait Charles Aznavour, je vous parle d'un temps que les moins de 8000 ans ne peuvent pas connaitre !

     

     

         

    Il faut ensuite revenir sur ses pas et prendre cette fois la direction du Boulay Filleul ...

     

     

     

         

    ... avant de continuer sur ce chemin qui passe entre les herbages et les champs 

     

     

         

         

    A la Maladrerie ... 

     

     

     

         

     ... il ne faut pas oublier de prendre à droite, juste avant le N°25.

     

     

         

         

    Nous voici de retourt à Glos, avec ses maisons et ses enseignes un peu datées ... 

     

     

         

         

     J'ai bien aimé ce circuit et, pour prolonger un peu mon plaisir, j'ai choisi de revenir au point de départ par la rue du Calvaire plutôt que de remonter directement par la route menant à la Ferté-Frênel.

      

    (Rando effectuée le 04 mars 2017)     

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)     

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra. 

     

     

    Vu en Rando        Acceuil 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires