• Le Menhir

    Ce circuit est l'un des nombreux circuits proposés  sur le site http://www.ouche-normandie.fr/. Il part de Glos-la-Ferrière, une ancienne commune de 550 habitants située dans le département de l'Orne, entre l'Aigle et Broglie. Ancienne commune car depuis le 1er janvier 2016, Glos-la-Ferrière s'est regroupée avec 10 autres communes environnantes pour n'en former qu'une seule: La Ferté-en-Ouche.

    Le circuit du menhir nous balade de hameaux en hameaux, en suivant la plupart du temps de petits chemins de terre très agréables, bordés d'arbres taillés en tétard ou de hautes haies de noisetiers. Comme son nom l'indique, on trouve sur le parcours un menhir, caché à l'abri d'un petit bois,le long de la départementale 919. C'est un circuit facile, que l'on peut facilement faire à VTT.

    Un petit bémol toutefois: Ne comptez pas sur le balisage (jaune) pour vous repérez, il est la plupart du temps absent.

    Vous pouvez télécharger le plan et le descriptif de ce circuit en cliquant sur ce lien:

    http://www.ouche-normandie.fr/fr/topo-guide-du-pays-d-ouche-nord.htm. (Circuit N°15). 

     

     

    Départ 8Distance8 8Durée8 _Circuit.balisé_  8Difficulté8     Avis du Glaude    
    Glos-la-Ferrière  (La Ferté-en-Ouche)(61) 10,8 km  2h45 Oui

    Le chemin des 3 clochers

    Le chemin des 3 clochers

     

     

    Aperçu du circuit 

     

     

         

         

     Le départ de ce circuit se fait place de l'église Saint-Agnan de Glos-la-Ferrière.

    Elle est curieuse cette église. On voit bien que le fronton en briques rouges surmonté d'un toit triangulaire en pierres blanches n'est pas de la même époque de construction que le reste de l'édifice.  Son clocher massif, tout en ardoise et sans la moindre fioriture n'aide pas non plus à la rendre agréable à l'oeil. Si l'extérieur est assez laid, l'église abrite en revanche un magnifique orgue de 960 tuyaux.

     

     

         

         

     Bon, c'est pas tout ça, si on se mettait en route ?

    Enfin, disons plutôt en chemin car très vite on quitte le bitume pour emprunter ce passage entre les habitations du Vieux Bourg. C'est l'occasion de regarder les agneaux (jamais très loin de leur mère) gambader dans l'herbe humide des prés. 

     

     

         

     Le bitume, on le retrouve juste après, en suivant sur plus d'un kilomètre la D14, en direction de la Ferté-Frênel.  Ce n'est pas le meilleur moment du parcours, vous vous en doutez bien, d'autant que les véhicules roulent assez vite sur cette ligne droite mais que voulez-vous, la randonnée est à l'image de la vie, il y a des bons et des mauvais moments à passer ! 

     

         

         

         

     Après la ferme du Bois Renoult, on quitte la D14 pour prendre à gauche ce chemin de traverse.

     

     

         

    Au loin, on aperçoit le clocher de l'église de Glos, que l'on vient de quitter. Si vous regardez au sol, vous remarquerez par endroits que des trous dans le chemin ont été comblés avec de petits blocs de pierre. Ces blocs sont en fait... les restes d'anciennes pierres tombales. Tout se recyle, rien ne se perd !

     

     

        

         

    Pour l'instant le temps se maintient, mais pour combien de temps ? 

     

     

     

         

         

     Nous revoici tout près de Glos-la-Ferrière. Tiens, un balisage ! Regardez-le bien car c'est un des seuls que vous verrez !

     

     

         

     On vire à droite sur cette petite route menant à Saint-Nicolas-de-Sommaire ...

     

     

         

         

    ... mais dès le premier virage, on quitte à nouveau le bitume pour suivre ce long chemin herbeux, qui passe à proximité de fermes isolées.

     

     

    A l'approche de la Petite Broudière, je reconnais ce chemin bordé de noisetiers que j'avais déjà emprunté en novembre dernier, lorsque j'ai parcouru le circuit du Mesle (N°216) , partant de Saint-Nicolas-de-Sommaire. 

     

     

         

    C'est également l'occasion de retraverser le Vernet, ce petit cours d'eau qui prend sa source quelques kilomètres plus au sud, dans le bois de la Garenne.  

     

     

             

    Arrivé à la D919, prenez à gauche et longez la départementale sur 200 m. Vous tomberez alors qur ce petit pont qui permet de passer le fossé et d'aller voir ce menhir. Il date du Néolithique, cette période où l'homme nomade "cueilleur-chasseur" se transforma peu à peu en un homme sédentaire "éleveur - cultivateur".  Mais comme dirait Charles Aznavour, je vous parle d'un temps que les moins de 8000 ans ne peuvent pas connaitre !

     

     

         

    Il faut ensuite revenir sur ses pas et prendre cette fois la direction du Boulay Filleul ...

     

     

     

         

    ... avant de continuer sur ce chemin qui passe entre les herbages et les champs 

     

     

         

         

    A la Maladrerie ... 

     

     

     

         

     ... il ne faut pas oublier de prendre à droite, juste avant le N°25.

     

     

         

         

    Nous voici de retourt à Glos, avec ses maisons et ses enseignes un peu datées ... 

     

     

         

         

     J'ai bien aimé ce circuit et, pour prolonger un peu mon plaisir, j'ai choisi de revenir au point de départ par la rue du Calvaire plutôt que de remonter directement par la route menant à la Ferté-Frênel.

     

      

    (Rando effectuée le 04 mars 2017)     

     

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra. 

     

     

    Vu en Rando        Acceuil 


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :