• Le circuit du 4ème Hussards

    Passionné par l'histoire de France, je connaissais depuis longtemps le monument dédié aux soldats du 4ème régiment de hussards, sur les hauteurs de Crève-Coeur mais, à ma connaissance, aucun circuit  balisé ne passait à proximité. Je me suis donc mis à arpenter les chemins environnants pour savoir s'il n'y avait pas la possibilité d'en créer un. Le résultat est ce circuit, décrit ci-dessous, que je trouve assez sympa à faire. Si vous parcourez cette belle région de l'Eure, Ayez une pensée pour ces soldats du 4ème hussards, morts pour la France. La plupart avaient à peine 20 ans.

     

     

    Départ _Distance_  _Durée_ _Circuit.balisé_ _Difficulté_     Avis du Glaude    

    Ecardenville-sur-Eure (27)

    10,9 km 3h00

    Non

    Le chemin de la Guinguette

    Le chemin des 3 clochers

     

     

    Le circuit du 4ème Hussards

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards

    Le circuit de 4ème Hussards

     

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards 

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     J'ai choisi comme point de départ pour ce circuit l'imposante église d'Ecardenville-sur-Eure. Une petite place, derrière l'église, permet d'y garer sa voiture. Mais il est également possible de partir du stade de football de Créve Coeur.

       

     

    Le circuit de 4ème Hussards    Le circuit de 4ème Hussards

     A la sortie d'Ecardenville, on passe une première fois sur l'Eure. C'est une rivière assez calme sur laquelle il est tout à fait possible de faire du canoë kayak.

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     On passe ensuite devant cet ancien moulin ... 

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     ... puis à proximité de plusieurs herbages où chevaux et moutons se soucient à peine de ma présence.

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    En marchant le long de la D71,  on a tout le temps d'observer ce grand étang faisant partie d'un domaine privé. De nombreux pêcheurs viennent ici chaque année. 

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     On arrive à Crève Coeur.

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    En contournant le stade, on passe le long d'un bras de l'Eure. 

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     Au bout du chemin, une plaque rappelle que René Pointel, brigadier du 4ème régiment de hussards, est mort ici, le 11 juin 1940.

    Six jours plus tard, la France demandait l'armistice.  

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     Rapide passage dans Crève Coeur ...

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    ... avant de se diriger vers le monument dédié au 4ème Hussards. Il va falloir gravir la colline que l'on voit sur la photo de droite.

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     Quelques mètres avant d'atteindre le monument, regardez sur votre gauche. Vous découvrirez un beau panorama sur la vallée de l'Eure !

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     Le monument, le voici. Il porte le nom des 21 soldats morts pour la France, le 11 juin 1940.

    (Voir l'annexe en fin d'article si vous souhaitez en savoir plus sur le déroulement des combats.)

     

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

     Vient ensuite le moment de traverser le bois de Ligneraie. En période de pluie, le début du chemin est assez boueux. Il est plus facile alors de grimper sur le talus et de marcher dans le bois, en suivant le chemin. 

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    Court passage par Le Bos Hion ...

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards 

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards     ... avant de redescendre et d'emprunter un nouveau chemin forestier.

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    Saint-Vigor possède plusieurs belles maisons ...

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    Le circuit de 4ème Hussards

     ... construites au bord de l'Eure.

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards

    La suite du parcours nous oblige à suivre une partie de la départementale 316. Ce n'est pas une grande route mais elle est très fréquentée. Alors prudence !     

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    Nous arrivons à Autheuil-Authouillet. C'est dans ce village que vécurent de nombreuses années Yves Montand et Simone Signoret.  

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    Dans le cimetière du village sont alignées 8 tombes de soldats britanniques et canadiens. Ils sont morts pour la plupart le 12 juin 1944, soit 4 ans, presque jour pour jour, après le sacrifice des 21 soldats du 4ème régiment de Hussards.

     

     

    Le circuit de 4ème Hussards     Le circuit de 4ème Hussards

    Encore quelques mètres et c'est bientôt la fin de la balade.  

     

    (Rando effectuée le 04 Avril 2014) 

     

     

     

    -----------------

     

    ANNEXE

    (Le texte ci-dessous est extrait d'une page d'un site Internet dont voici l'adresse: http://genealogie-simard-boudarel.over-blog.com/article-4122763.html)

     

    Depuis le 10 Mai 1940, la situation ne fait que s’aggraver en France. Partout, nos armées sont disloquées par l’avance foudroyante des allemands. Les habitants s’enfuient des villes, des bourgs et des villages…

    Le Lundi 10 Juin, vers 17 heures, l’abbé Huret, curé de La Croix St-Leufroy demande à un brigadier du 4eme Hussards où se trouvait l’ennemi: «Aux abords de Villers-sur-le-Roule,» lui répond le brigadier.

    Le 4e. Hussards prenait donc position à La Croix St-Leufroy. Après avoir glorieusement combattu, du 10 au 14 mai, à la frontière du Luxembourg au moment de la percée allemande et ralenti l’avance ennemie entre Abbeville et Amiens, du 30 Mai au 5 Juin, ce régiment devait néanmoins protéger la retraite de nos armées en déroute.

    Les deux escadrons du 4e. Hussards étaient bien décimés ; plus de la moitié de leurs effectifs avaient été tués, blessés et disparus. La résistance sur l’Eure s’annonçait difficile. Comment se déroula cette bataille? Le chef d’escadron DE LA HAMELINAYE, en des termes simples mais émouvants, la retraça le jour de l’inauguration du monument commémoratif:

    «…J’arrivai à La Croix Saint Leufroy le 11 Juin, vers 4 heures du matin. Le village avait été abandonné par ses habitants. On y entendait de lugubres aboiements dans les rues. Je franchis l’Eure au pont de Crévecoeur que je trouvais tenu par un faible élément du 4emeHussards appartenant à l’escadron du lieutenant DE BEAUREGARD.

    J’avais l’ordre de me porter sur Heudreville pour y faire reposer mes hommes et mes chevaux. Je ne devais pas y rester longtemps. Vers 7 heures du matin, nous fûmes alertés: l’ennemi se préparait à attaquer l’Eure. Je reçus l’ordre d’envoyer un escadron au pont de Cailly et de me porter avec l’autre et un groupe de mitrailleuses au pont de Crévecoeur, où des éléments d’une division située à notre droite devaient venir se mettre à ma disposition; je ne les vis d’ailleurs jamais.

    Je me dirigeai donc par La Londe sur Crévecoeur. Au moment où j’y arrivais devançant en side-car ma colonne, la fusillade redoubla d’intensité. Je vis alors refluer à pied quelques hommes de l’escadron du lieutenant De BEAUREGARD et cet officier m’expliqua que les Allemands en force venaient de s’emparer du pont. C’est là, en particulier, qu’étaient tombés le brigadier POINTEL et le brigadier BISSON, dont on a retrouvé les corps auprès du pont.

    Conformément aux ordres reçus, l’escadron qui arrivait derrière moi, avait mis rapidement pied à terre, avait envoyé les chevaux haut-le-pied par Irreville, et s’était installé un peu en dessous de l’endroit où nous sommes, dans une position bien camouflée d’où il battait le débouché du pont. Pris sous le feu de nos mitrailleuses et de nos fusils mitrailleurs, l’ennemi ne pouvait pas déboucher. L’artillerie allemande installée derrière les collines que nous avons en face de nous, commençait à tirer.

    A l’abri de ce rideau que je lui avais tendu, le lieutenant De BEAUREGARD voulait reformer ce qui lui restait de son escadron. Hélas ! il devait être pris à parti par l’artillerie et les mitrailleuses allemandes. Blessé à deux reprises, il tomba mortellement atteint avec l’adjudant SIMARD et plusieurs de ses hommes, près de l’endroit où nous nous trouvons.

    Cependant, grâce à nos armes automatiques, en dépit de nos pertes, nous tenions toujours en respect l’ennemi qui ne pouvait pas progresser devant nous, mais nos munitions s’épuisaient. Les Allemands avaient franchi l’Eure à St-Vigor et à Heudreville. A Cailly, malgré une résistance héroïque, le pont venait de tomber; je tiens à rendre hommage en passant au cavalier L’HELGOUACH que l’on a trouvé tué à côté de son F.M. ayant auprès de lui un monceau d’étuis de cartouches tirées. Vers 11h45, nos munitions étaient épuisées. Puisque nous ne pouvions plus combattre, il était inutile de rester à se faire prendre et je dus donner l’ordre de repli. Ce repli s’effectua dans des conditions tragiques: nous étions entourés presque de tous côtés par l’ennemi qui progressait. C’est au cours de ce mouvement de décrochage que je fus blessé et fait prisonnier et que plusieurs hommes furent encore tués…»

     

    ---

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)     

      

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra.

     

      

       Vu en Rando        Acceuil  

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    BLS
    Mercredi 3 Mai 2017 à 15:01

    Toujours bien détaillée et de belle photo

    Dommage de ne pas avoir poussé la rando jusqu'au petit monument de Cailly-sur Eure offrant un beau point de vue et offrant une belle vision de ce que pouvait ressentir les hommes de 4e hussard.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :