• La Croix de Marcouville est un circuit (non balisé) assez diversifié avec à peu près autant de kilomètres à faire sur le bitume des routes que sur la terre des chemins. Vous aimerez, j'en suis sûr, suivre ces petits sentiers qui se perdent dans la campagne, avec, au détour d'un virage, la découverte d'un château, d'un étang ou d'une vieille église. Mais le point d'orgue de ce circuit reste pour moi le chêne à la Vierge de la Mésangère. Situé entre le hameau des Cateliers et celui de La Fontaine, cet arbre remarquable est assurément l'un des plus beaux (si ce n'est le plus beau) de toute la région.

     

    J'ai mis en ligne le plan et le descriptif de ce circuit (et sa trace GPS) sur le site Visorando. Si vous souhaitez les récupérer, cliquez ICI

    (Si ce lien n'est plus actif, merci de me contacter)  

     

    Départ _Distance_  _Durée_ _Circuit.balisé_ _Difficulté_     Avis du Glaude    
    Bosgérard-de-Marcouville (27) 15,5 km  4h00

    Non

    Le chemin de la Véronne

    Le chemin des 3 clochers

     

     

    La Croix de Marcouville

     

    Aperçu du circuit 

    La Croix de Marcouville

     

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Marcouville et St-Denis-de-Bosguérard étaient autrefois deux villages séparés mais leur union, en 1844, forma un seul et même village: Bosguérard-de-Marcouville. C'est de sa mairie que débute ce circuit.

     

     

    La Croix de Marcouville    La Croix de Marcouville

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Après avoir emprunté la rue de la Croix de Pierre puis l'impasse de la Vallée, on longe la D28 sur un peu plus de 300m avant de tourner à droite en direction ... 

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    ... du château de la Mésangère, construit entre le 17ème et 18ème siècle. Jean de la Fontaine y séjourna et profita de l'occasion pour pour y écrire deux de ces fables.

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

     En contournant le parc du château, on peut apprécier la beauté de la campagne environnante.

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville 

    Un rapide passage par "le Fitz" avant d'entrer ...

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    ... dans le Bois de la Caboche dans lequel se cache un bel étang qui ne parait pas "naturel" mais créé par l'homme vu sa forme parfaitement rectangulaire.

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Un peu plus loin, entre le hameau des Catelierss et celui de la fontaine, d'ooublier pas d'aller jeter un oeil au chêne à la Vierge de la Mésangère.

    Comme je l'ai déjà dit, c'est pour moi l'un des plus beaux, si ce n'est le plus beau, de toute la région. Ce chêne pédonculé (son nom vient du fait que ses glands possèdent de longs pédoncules qui les relient à la branche) est agé d'environ 320 ans. Impossible d'en faire le tour en le prenant dans ses bras car la circonfèrence de son tronc à un mètre de sa base fait 6,62 m !

    (source: monumentaltrees.com )

     Des bancs, installés près de lui, font de cet endroit (situé à 7 kilomètres du départ) un lieu idéal pour une petite pause !

     

     

    La Croix de Marcouville

    Dans le hameau  "La Fontaine", ne loupez pas ce chemin situé près d'un portail blanc.  Des branches de lauriers et de houx en masque en partie l'entrée.

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

     La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Ce chemin "coupe" à travers champs et rejoint la route menant ... 

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    ... à Houlbec-près-le-Gros-Theil (vous parlez d'un nom !). Si son nom est difficile à prononcer, ce village est en revanche sympa à découvrir. 

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

     Près de la place Yves Denos se dressent les ruines du château de Houbec-près-le-Gros-theil.

    Le château fut détruit par un incendie au début du 20ème siècle puis laissé en l'état jusqu'au début des années 2000. Un couple l'a racheté en 2008 et tente depuis, jour après jour, de lui redonner sa splendeur d'antan. 

    (les propriétaires reçoivent les visiteurs lors des journées du patrimoine)

    Voici deux liens si vous souhaitez en savoir plus sur ce château:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Houlbec-pr%C3%A8s-le-Gros-Theil

    http://www.lecourrierdeleure.fr/2014/09/18/ouvert-pour-les-journees-du-patrimoine-le-chateau-revit-peu-a-peu/

     

    ... et un dessin du château le montrant avant l'incendie

    La Croix de Marcouville

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Un petit tour par l'église et la mare du village et nous voilà reparti !

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Les chemins du retour sont pour la plupart bordés d'arbustes mais dès que ces derniers laissent un endroit vacant, les ronces en profitent pour occuper la place !  Si vous voulez en profiter pour faire une provision de mûres, il vous faudra encore attendre un peu !

     

     

    La Croix de Marcouville

    Saint-Denis du Bosguérard vu de loin ... 

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    ... puis Saint Denis-du-Bosguérard vu de près ! 

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Le long de la D38, se dresse la croix de marcouville, qui donne son nom à ce circuit. 

     

     

     

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    La Croix de Marcouville     La Croix de Marcouville

    Voilà, nous arrivons au bout de cette randonnée. Elle m'aura fait passer une très bonne journée. Et vous ?

     

     

    (Rando effectuée le 23 Juillet 2016)

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)    

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra.

     

     

       Vu en Rando        Acceuil   

     

     


    votre commentaire
  • Avec ce circuit, nous partons dans l'Orne, plus exactement à Saint-Nicolas-des-Laitiers pour découvrir une partie de la Haute vallée de la Charentonne. Il faut dire qu'avec un nom comme ça, il donne envie ce circuit. On s'attend à croiser de nombreux jardins, bien entretenus et couverts de fleurs. Il n'en est rien ! Il est évident que cette région est démographiquement et économiquement en déclin. Pour preuve, Saint-Nicolas-des-Laitiers à perdu la moitié de sa population en 50 ans, Passant de 164 habitants en 1962 à 87 en 2014. Quelques passages sont malgré tout agréables, surtout en début de parcours mais le reste est assez ennuyeux. 

     

    Pour télécharger le plan et le descriptif de ce circuit, vous pouvez vous rendre sur le site www.ouche.normandie dont voici le lien: (si ce lien n'est plus actif, merci de me contacter)

    http://www.ouche-normandie.fr/fr/topo-guide-du-pays-d-ouche-nord.htm (Circuit N°25)

     

     

    Départ _Distance_  Durée_ _Circuit.balisé_ _Difficulté_ _Avis du Glaude  

    St Nicolas-des-Laitiers (61)

    12 km 3h00

    Oui

    (Jaune)

    Le Chapely

    Le circuit des Baux

     

     

    Sous les Jardins

     

    Aperçu du circuit 

    Sous les Jardins

     

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Voici où commence ce circuit, c'est à dire la mairie de Saint-Nicolas-des-Laitiers. On peut garer sa voiture sur le parking situé juste en face. Si vous ne connaissez pas cette commune, sachez qu'elle se situe à 18km au nord-ouest de la ville de l'Aigle et qu'elle est, depuis 2016, rattachée à la commune nouvelle de La Ferté-en-Ouche.

     

      

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

     Pour commencer, on traverse le village, ce qui n'est pas très long vu la taille de la commune ...

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    ... puis on descend le long de la D14 en direction de Gacé jusqu'à ce petit lavoir, alimenté par une source au lieu dit "La Fontaine".

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

     Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Juste après le lavoir, on quitte le bitume pour suivre ce chemin qui part à gauche de la départementale. C'est un chemin de bocage, bordé de hautes haies d'arbustes qui font le plaisir des oiseaux, comme cette mésange charbonnière, facilement reconnaissable à sa calotte noire et ses joues blanches.

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Ce chemin permet d'avoir accès à de nombreux herbages, servant surtout à l'élevage des moutons.

     

      

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

     On arrive ainsi jusqu'à cette petite route qu'il va nous falloir suivre sur près d'1,6 km. C'est la partie du parcours que j'ai le moins apprécié. C'est long ...

     

       

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    ... et assez monotone. 

     

     

    Sous les Jardins    Sous les JardinsSous les Jardins    Sous les Jardins

     Cela aura au moins eu l'avantage de me faire connaître cette ferme, au lieu dit "Les Regniers", qui s'est spécialisée dans le Bio. Ces gens ont tout compris. C'est à mon avis le seul moyen qu'auront les petits éleveurs pour s'en sortir à l'avenir. Et puis ce qui est bon pour la planète est forcément bon pour les randonneurs, non ?! 

     

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Peu après la ferme,  il ne faut pas oublier de tourner à droite juste avant ce calvaire. Sur les 200 premiers mètres le chemin n'est quasiment pas visible car il se confond avec l'herbage d'à coté.

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Une fois la D14 traversée, on découvre cette fois une plaine d'avantage dédiée à la culture céréalière ...

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    ... même si les prés à vaches ne sont jamais bien loin !

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

     Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    On traverse ainsi de minuscules lieux-dits, comme le Grand Hamel, l'Aubrière ou La Solitude ... 

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    C'est pour moi l'occasion d'admirer de très beaux chevaux mais également ce chevreuil, qui s'est enfui dès qu'il m'a vu. Dommage. 

     

     

    Sous les Jardins     Sous les Jardins

    Reste le moins plaisant à faire: Rejoindre Saint-Nicolas-des-Laitiers en longeant cette partie de la D14, bordée par des haies formant comme un mur végétal, nous empêchant de voir ce qu'il y a derrière. J'ai connu mieux comme final ! 

     

     

    (Rando effectuée le 17 Avril 2017)     

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)     

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra. 

     

     

    Vu en Rando        Acceuil 

     


    votre commentaire
  • J'ai déniché ce circuit sur deux sites de randonnée, le premier est Randogps.net. et le second Visorando.com.  Voici les liens: (si ces liens ne sont plus actifs, merci de me contacter)

    http://www.randogps.net/randonnee-pedestre-gps-yvelines-78.php?dep=78&num=67

    https://www.visorando.com/randonnee-le-bassin-de-l-ilon-et-le-bois-de-la-gar/

     

    C'est un bon circuit, avec très peu de dénivelé mais très varié dans ses paysages, qui peut être fait à pied ou en VTT. Personellement, j'ai particulièrement aprécier les points aménagés permettant l'observation des oiseaux vivant dans la réserve ornithologique de Flicourt.

    Il est possible de faire un autre circuit, plus petit (8,9km) partant également de Saint-Martin-la-Garenne. Sa fiche descriptive est disponible gratuitement sur le site internet de la commune dont voici le lien:

     http://www.saint-martin-la-garenne.fr/

     

     

    Départ 8Distance8 8Durée8 _Circuit.balisé_  8Difficulté8     Avis du Glaude    
    Saint-Martin-la-Garenne  (78) 14,5 km  3h45 Non

    Le chemin des 3 clochers

    Le chemin des 3 clochers

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     

    Aperçu du circuit 

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Saint-Martin-la Garenne est une petite commune du Vexin, située au nord de Mantes-La-Jolie, dans une des boucles de la Seine, dit la boucle de Guernes. Une jolie place, située entre l'église du village et sa mairie, sert de point de départ à cette randonnée.

     

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Pour commencer, il faut prendre la rue Raoul Lescène en direction de Sandrancourt puis la quitter peu après pour emprunter ce petit chemin qui file à droite, entre deux propriétés.

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    On arrive ainsi jusqu'aux Prés Garnis, une large bande de terre cultivée, située entre la Seine et le Bois des Criquets.

     

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

         

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    A l'approche de Sandrancourt, on passe ensuite près de plusieurs carrières de sable et de granulas dont certaines sont encore en exploitation aujourd'hui. Celle que j'ai prise en photo est exploitée par la société Lafarge, qui fabrique, entre autres, du ciment.

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     Après les carrières, on passe une première fois près du plan d'eau de l'Ilon ...

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    ... Avant de le quitter quelques instants plus tard, le temps de flâner dans les rues fleuries de Sandrancourt. 

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    La promenade se poursuit en longeant à nouveau le plan d'eau de l'Ilon, cette fois jusqu'au barrage hydroélectrique sur la Seine ... 

     

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     ... et l'entrée du port de plaisance.

     

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Quelques pas sur le bitume ... 

     

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    ... et nous voici près de la réserve ornithologique de Flicourt où des "caches" permettent d'oberver tranquillement les oiseaux ...

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     ... sans trop se faire remarquer.

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le parcours nous fait ensuite traverser la plaine qui s'étale entre le bois de la Garenne et le village de Guernes. 

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Pour traverser la bois de la Garenne, pas de problème: Il suffit de suivre le balisage jaune peint sur les arbres.  

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    A la sortie du bois, on continue en direction de Saint-Martin-de-la-Garenne, qui est à moins d'un kilomètre maintenant.

     

     

    Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne     Le circuit de Saint-Martin-la-Garenne

    En chemin, on passe devant ce grand panneau sur lequel il nous est expliqué qu'ici, du 13ème au 20ème siécle, on produisait un vin réputé dans toute la région: Le Baco noir. Puis au cours du 19ème siécle, la production vitivole diminua peu à peu jusqu'à disparaître complètement au milieu du 20ème siécle. En 2006, la municipalité, avec l'aide des enfants de la commune, décida de replanter quelques pieds de vignes ainsi qu'un verger afin de perpétuer le souvenir de cette glorieuse période.

     

     

    (Rando effectuée le 14 Avril 2017)     

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)     

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra. 

     

     

    Vu en Rando        Acceuil 

     

     


    votre commentaire
  • J'ai découvert ce circuit sur le site Randogps.net, dont voici le lien: (si ce lien n'est plus actif, merci de me contacter)

     http://www.randogps.net/randonnee-pedestre-gps-yvelines-78.php?num=38&meta=SEPTEUIL

    (Un autre circuit, portant le même nom mais assez différent dans son tracé est proposé sur le site Tracegps.com )

    C'est un circuit assez valloné, avec un bon équilibre entre ses passages sur goudron, en sous-bois et en plaine. On y découvre par mal de choses, comme la belle église de Rosay ou le château de Corbeville, sans oublier plusieurs jolies vues plongeantes sur Septeuil. Bref, un agréable circuit (non balisé) à faire sans modération !

     

    Départ _Distance_  _Durée_ _Circuit.balisé_ _Difficulté_     Avis du Glaude    
    Septeuil (78) 15,2 Km  4h00

    Non

    Le chemin de la Véronne

    Le chemin des 3 clochers

     

     

    Autour de Septeuil

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Voici la place de la mairie de Septeuil qui sert de point de départ à ce circuit. Nous sommes dimanche matin et c'est jour de marché. Du coup, toutes les places de parking aux alentours sont prises ! Après plusieurs tours et détours, je fini quand même par en dégoter une pas très loin. Ouf! 

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Après quelques rues sans grand intérêt, la randonnée commence vraiment lorsque l'on emprunte ce chemin à la sortie de Septeuil.  Nous sommes alors sur le GR11 et c'est bien pratique car nous allons ainsi pouvoir utiliser son balisage blanc/rouge pour nous repérer jusqu'au village de Rosay.

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Auparavant, nous passons devant cette grande bâtisse qui semble être un ancien moulin . Une ouverture dans le mur de la façade vous permet de voir l'endroit où se trouvait la roue à aubes.

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Après l'ancien moulin, on prend un peu de hauteur pour rejoindre le hameau "Les Bilheux" puis on redescend jusqu'à la Vaucouleurs.

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

     Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Le chemin qui mène ensuite jusqu'à Rosay est très agréable. J'ai croisé par mal de monde ici, des familles, des cyclistes, des joggers et des pêcheurs occupés à taquiner la truite dans les étangs de Manon ... 

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Il est midi lorsque j'arrive à Rosay. Ce grand espace gazonné, équipé de bancs, est parfait pour déjeuner.   

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Après un rapide pique-nique, je remonte la rue de la Vaucouleurs puis la rue de l'école pour rejoindre la D983. Le long de cette route se dresse la belle église Sainte-Anne de Rosay qui n'est pas très vieille puisqu'elle fut construite en 1910.

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Un peu après l'église, il faut tourner à droite et monter jusqu'au château du Haut-Rosay. J'ai vu sur internet que c'était un très beau château en briques rouges et pierres blanches. Malheureusement, c'est un lieu privé très peu visible de la route.  

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Un rapide passage par Saint-Corentin ... 

     

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    ...et le circuit nous mène ensuite ...

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    ... jusqu'au bois de Souville. il fait déjà 25° en ce 09 avril, ce qui est assez rare par ici,  et la fraîcheur des sous-bois est franchement la bienvenue !  

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil

    A la sortie du bois, un bruit attire mon attention. Je découvre qu'il s'agit de ce faisan de Colchide, aux joues écarlates, qui vient de se poser dans un grand battement d'ailes. Comme il ne m'a pas vu, j'ai tout mon temps pour l'observer et le prendre en photo.  

     

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Après quelques pas sur la D11, il faut prendre à gauche, traverser Dancourt ...

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    ... puis la plaine des Plains ...

     

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    ... afin de rejoindre le château de Corbeville, construit en 1619. L'un de ses propriétaires, dans les années 80, fut le chanteur Gérard Lenormand.

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Après Corbeville, nous retrouvons le GR11 que nous ne quitterons plus jusqu'à notre retour à Septeuil. On chemine ainsi entre les champs puis dans ce petit bois au sol recouvert d'aïl des ours.

     

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

     Encore quelques efforts pour prendre de la hauteur et profiter d'une jolie vue sur Septeuil ...

     

     

     

    Autour de Septeuil     Autour de Septeuil

    ... et c'est déjà la fin de cette belle randonnée.

     

    (Rando effectuée le 09 avril 2017)     

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)     

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra. 

     

     

    Vu en Rando        Acceuil 


    votre commentaire
  • J'ai découvert ce circuit en me rendant sur le très bon site dédié à la randonnée dans notre région, à savoir: balades en normandie.fr

    J'ai franchement raffolé de ce circuit car il a vraiment tout pour plaire !

    Si je vous dis qu'en un peu moins de 16 km vous croiserez deux châteaux, trois églises, que vous irez jeter un oeil au eaux calmes de la Seine avant de profiter d'un beau panorama sur l'une de ses boucles, que vous passerez tantôt en plaine, tantôt en forêt reliant ainsi les trois agréables communes que sont Caumont, Yville/Seine et Barneville, et, cerise sur le gâteau, vous découvrirez un lieu important et pourtant assez méconnu de l'histoire Normande, à savoir la grotte de Barneville. C'est pas mal, non ?

    Mais cela à un prix : 3 belles côtes à gravir qui, j'en suis sûr,  vous ferons perler au front quelques gouttes de sueurs !

     

     

    Départ _Distance_  Durée_ _Circuit.balisé_ _Difficulté_     Avis du Glaude    
    Caumont (27) 15,8 km 4h15 Non

    Les côtes du Vauvray

     Le circuit de Caumont

     

    Le circuit de Caumont

     

    Aperçu du circuit 

    Le circuit de Caumont

     

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Après une heure de route, j'arrive enfin à Caumont.

    Il est 9h30 et le ciel est gris mais Météofrance n'annonce pas de pluie, c'est déjà ça.

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Je commence par traverser Caumont en empruntant la Rues des 3 épines puis le sentier des Varras. Avec ce temps maussade , je ne rencontre pour tout habitant des lieux que ces quelques animaux de ferme.

     

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Après être descendu au creux d'un vallon, il faut remonter sur l'autre versant afin de rejoindre ...

     

     

      

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    ... le charmant village de Mauny. Sans s'en rendre compte, j'ai changé de département, passant de l'Eure à la Seine-Maritime.

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

     Arrivé à ce calvaire, il faut quitter le bitume pour emprunter le chemin de terre à droite.

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Celui-ci mène à la forêt de Mauny qui est coupée en deux par cette ligne à haute tension.  Lorsque vous serez dessous, pensez alors à prendre le chemin que vous voyez partir à gauche sur la photo.

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Après la forêt de Mauny, on descend ensuite jusqu'à la D45, qui relie Yville/Seine à Annville-Ambourville. Au carrefour, j'ai fait une petite entorse au cicuit proposé sur le site de Balade en Nomandie.fr. Au lieu de prendre à droite, j'ai préféré descendre la route de la Bouille à gauche afin de passer devant le château d'Yville/Seine et d'admirer sa façade Sud. Ce château fut la propriété de  l'écossais John Law, qui fut ministre des finances du royaume de France sous la régence de Philippe d'Orléans.

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Yville, même sous un ciel couvert, reste une jolie petite commune à découvrir. 

     

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont   Le circuit de Caumont

     Après l'église d'Yville/Seine, on retrouve son château, cette fois coté nord.

     

     

    Le circuit de Caumont

    Un peu plus loin coule tranquillement les eaux de la Seine. Là aussi, il y a peu d'activité en ce dimanche matin brumeux.

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Je quitte Yville en passant par ce Clos qui porte bien son nom. 

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Encore un peu de marche sur du plat ... 

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    ... avant d'attaquer la plus grosse difficulté de la journée.  Mais une fois n'est pas coutume, AVANT l'effort, le réconfort ! Celui-ci consiste en une très belle vue sur cette boucle de la Seine. Quel dommage qu'il ne fasse pas beau !

     

     

    Le circuit de Caumont

    Et maintenant au boulot ! Cette vue est trompeuse car je peux vous dire que ça grimpe pas mal. Au total on s'élève de 122 mètres en moins de 850 mètres de marche !

     

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Heureusement, on peut prendre ensuite un peu de repos en marchant tranquillement sur les chemins plats menant à ... 

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    ... Barneville sur Seine. Tiens nous voici de nouveau dans l'Eure.

     

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

     De retour vers Caumont, le long de la D91, une première stèle et un panneau nous rappellent qu'en 1943, à quelques pas d'ici, un furieux mais inégal combat opposa un groupe d'une dizaine de résistants français à plus d'une centaine d'allemands et de policiers français confondus.

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont

    Le combat eu lieu ici, dans cette grotte située le long du chemin qui longe la vallée de l'Aubrière. Le 24 août 1943, Après une attaque d'un centre de distribution de tikets de rationnement à Grand-Quevilly, les maquisards se regroupérent ici pour passer la nuit. Malheureusement l'un d'entre eux fut reconnu lors de l'attaque et arrêté peu après. Contraint de dénoncer son groupe, celui-ci révéla leur cache, c'est à dire cette grotte. Le 24 août au soir, les allemands, secondés par la police française, cernèrent les alentours avant d'attaquer à la grenade et à la mitraillette les FTP pris au piège dans la grotte. Après quelques minutes de combats et plusieurs blessés, le chef des résistants, Albert Lacour, sachant le combat perdu, proposa à ceux qui le souhaitaient, de se rendre, afin de sauver leur vie, ce qu'ils firent à l'exception d'Albert Lacour et d'un autrichien nommé Pfandlbauer, déserteur allemand, qui choisirent de rester dans la grotte pour se battre jusqu'au bout.  Albert Lacour et son compagnon d'arme moururent dans cette grotte. Les autres furent soit fusillés, soit envoyés vers les camps de la mort. 

    Si vous souhaitez en savoir plus sur ce drame et sur la résistance normande durant l'occupation, voici quelques lien: 

    http://beaucoudray.free.fr/gestapo.htm

    http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article170225

    http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/

     

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    C'est avec des images de ce combat dans la tête que je reprends mon chemin le long de la colline qui domine la vallée de l'Aubrière. Aujourd'hui, ce ne sont plus les doryphores (surnom que les français donnaient pendant la guerre aux soldats allemands parce qu'ils mangeaient nos patates !) qui occupent cet endroit, mais de paisibles papillons.  

     

     

     

    Le circuit de Caumont

    Plus loin, à cette fourche, pensez à prendre le chemin qui descend à droite, c'est à dire suivre le balisage rouge-blanc du GR23. 

     

     

     

     

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Le circuit de Caumont     Le circuit de Caumont

    Voilà, me voici de retour à Caumont après une balade d'un peu plus de 4 heures.

    Le soleil est doux. J'ai les jambes un peu lourdes mais le coeur léger et la tête apaisée. C'est quand même chouette la randonnée, non ?

     

    (Rando effectuée le 02 avril 2017)

     

    (Les photos visibles sur cette page ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter avant toute reproduction.)    

    ---

     

      Rappel: Je ne peux en aucun cas être tenu responsable des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée. Toutes les informations (la distance, la durée estimée, ect..) ne sont données qu'à titre indicatif. Comme tout bon randonneur, c'est à vous de juger si vous êtes capable d'effectuer ce circuit et de vérifier si la météo le permettra.

     

     

       Vu en Rando        Acceuil   

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires